Abri 19, Myriam Caillonneau

Publié le mercredi 29 juillet 2020, 18h35 par Denis.
0 commentaire.

Je suis tombé sur ce roman publié en 2018 un peu par hasard, via le système d'emprunts de livres électroniques proposé par Amazon Prime. En voici le résumé :

La Terre a été recouverte par un mystérieux brouillard qui a occulté la lumière du soleil et étouffé toute vie. Face à l’impuissance des scientifiques pour l’endiguer, le gouvernement américain s’est résigné à préserver les plus indispensables à la survie du peuple. Depuis 11 ans, ils vivent terrés dans des abris régis par des règles strictes qui garantissent la survie de tous.

C’est dans l’un de ces bunkers que vivent Liam et sa grande sœur Kathlyn. Depuis la perte tragique de leurs parents, ces deux orphelins veillent tendrement l’un sur l’autre. Au sein de l'abri 19, tous deux travaillent comme réparateurs et assurent la maintenance.

En raison de l’incendie d’un générateur, Kathlyn est gravement blessée. Or les dirigeants refusent de gaspiller leurs ressources pour la soigner. Révolté par cette décision, Liam doit faire un choix : respecter les lois de l’abri ou bien tenter de la sauver et risquer l’exil dans un monde dévasté

Hmmm, du post-apocalyptique avec une terre dévastée et une population confinée dans des abris, un personnage principal dont on se doute qu'il va devoir se rendre à l'extérieur... Voilà qui pourrait être une lecture estivale idéale ? Et puis cette idée de brouillard me rappelle un peu le très réussi Far Harbor de Fallout 4. Tout un programme !

Quelques heures plus tard, voici ce que j'en pense. "Abri 19" est un roman relativement court qui se lit facilement : sa construction est linéaire (j'y vois trois parties distinctes, j'y reviendrai), son écriture est simple tout en restant de qualité et le rythme est soutenu de la première à la dernière page.

Cependant, tout au long de ma lecture, je n'ai pu m'empêcher de me dire que je ne faisais probablement pas partie du "cœur de cible" de l'oeuvre de Myriam Caillonneau. J'ai plutôt un profil de vétéran lecteur de SF (traduisez : je suis vieux !) et j'ai plus l'impression qu'il se destine à des lecteurs jeunes, ados, pour qui il peut constituer une formidable porte d'entrée à ce que peut être un roman de SF dans un univers post-apocalyptique aux limites de la dystopie.

Alors du coup, j'ai trouvé que certains raccourcis ou partis pris étaient un peu... faciles. Comme quelques coïncidences du récit pas tout à fait vraisemblables par exemple. De même, les personnages manquent un peu de profondeur et leurs réactions semblent parfois un brin expéditives. Mais cela ne gâche en rien le fait que le roman se dévore : on veut absolument savoir où le périple du jeune Liam va le mener. Et nous avec.

J'aimerais revenir à ce que j'ai identifié comme les 3 parties du récit. Pas facile d'en parler sans rien dire de l'intrigue. Globalement, j'ai véritablement adoré le premier tiers. Une chouette évocation de la vie dans l'abri, quoi qu'un peu courte, qui fleure bon les références du genre avec quelques sympathiques clins d’œil à la culture populaire. Pas seulement dans la littérature bien entendu !

La seconde partie, sans vous gâcher la surprise, se passe évidemment en dehors du fameux abri 19. J'ai beaucoup aimé aussi, l'écriture rendant bien l'ambiance post-apo de cette terre envahie par le brouillard et son lot de dérives auquel on s'attend inévitablement. L'ambiance est glauque, pesante.

Le seul bémol pour moi, et là je ne peux rien vous dire de plus, concerne le dénouement du roman : je ne suis pas "super fan" de l'idée. Mais sincèrement, c'est peut-être une simple histoire de goûts et j'ai lu jusqu'aux derniers mots sans que cela ne me gène. Non, c'est juste "l'idée" derrière tout ça.

Pour conclure, je ne peux que recommander le roman de Myriam Caillonneau, sauf peut-être pour les lecteurs les plus chevronnés fans des univers post-apocalyptiques un peu "pointus". Pour les autres, et en particulier pour celles et ceux qui souhaiteraient en faire la découverte, c'est une excellente entrée en matière.

Ah, j'allais oublier un point bonus essentiel du roman : Depeche Mode !

Retrouvez "Abri 19" sur Amazon, disponible en format électronique et en version papier.