Formula E à Paris : carton rouge aux organisateurs !

Publié le dimanche 24 avril 2016, 13h17 par Denis.
0 commentaire.

Ce week-end s'est tenu le premier "ePrix" de l'histoire dans les rues de Paris sur un circuit provisoire aménagé autour des Invalides. Un moment historique et festif dans un lieu magnifique pour faire découvrir cette discipline naissante à un public pas forcément connaisseur. Ce fut une chouette journée, hélas copieusement gâchée par une organisation complètement loupée, pour ne pas dire scandaleuse, qui a très fortement pénalisé les spectateurs qui avaient payé leur place.

Comment peut-on se fourvoyer à ce point ?

En premier lieu, l'agencement des lieux était un véritable labyrinthe, composé non pas d'une enceinte unique mais de deux zones, très éloignées, avec de grosses difficultés de déplacement pour passer de l'une à l'autre.

D'un côté le "eVillage", sur l'esplanade, une zone très bien agencée proposant plusieurs activités, un écran (vraiment) géant et le podium. Mais sans aucune vue sur le circuit, tout juste de quoi voir le bout de la ligne des stands, inaccessible sauf aux invités.

À l'opposé du circuit, la place Vauban : une zone étriquée au bord du circuit où l'on pouvait voir les monoplaces passer... derrière d'énormes grilles. Ou pas, puisque dans les beaux virages du parcours on ne voyait tout simplement rien du tout, l'organisation ayant trouvé judicieux d'installer sur les grilles des panneaux publicitaires obstruant totalement la vue !

À l'intérieur du circuit figuraient de belles tribunes, permettant de regarder confortablement la course. Sauf que... ces nombreuses tribunes étaient réservées aux invités et donc interdites d'accès aux personnes ayant payé leur place ! Vous ne rêvez pas, il n'était pas possible d'acheter des billets donnant accès aux tribunes. VIP only !

Pour quel résultat ? Ces tribunes étaient vides alors que la foule s'entassait derrière les grilles en ne voyant rien. Certes, il y avait des écrans, mais une partie de ceux-ci étaient orientés... vers les tribunes vides !

J'ajoute que les passants qui n'avaient pas de places payantes voyaient quasiment aussi bien (ou aussi mal, c'est une question de point de vue..!), à quelques mètres derrière. Juste une épaisseur de grille en plus.

Alors pour voir la course confortablement, il n'y avait que deux solutions : rentrer chez soi pour la suivre à la TV ou, sur place, se déplacer dans l'eVillage pour profiter de l'écran géant... situé à des centaines de mètres du circuit.

J'ai du mal à comprendre comment les personnes qui ont organisé cet évènement ont pu se planter à ce point. Certes, la configuration des lieux et le caractère provisoire du circuit imposaient de fortes contraintes. Mais il était sans aucun doute possible de faire plus pratique, histoire que les personnes ayant payé leur place n'aient pas le sentiment d'être pris pour des pigeons !

Espérons en tout cas que ce fiasco organisationnel soit pris en compte pour proposer une édition 2017 revue et corrigée.

Vous pouvez retrouver ici-même quelques rares photos (eh non, je ne suis pas fan de photos de grilles métalliques !) prises lors de cet évènement.

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.