La rentrée des liseuses

Publié le jeudi 13 septembre 2012, 11h42 par Denis.
1 commentaire.

En novembre dernier, je me réjouissais de l'arrivée officielle du Kindle d'Amazon sur le marché français. Proposé à un tarif agressif, je le voyais jouer un rôle de locomotive pour qu'enfin la lecture électronique se démocratise. Où en est-on pour cette rentrée 2012 ? Moins d'un an après l'introduction du Kindle en France, on peut dire que le marché des liseuses est enfin sorti de sa léthargie. L'appareil n'est plus un OVNI et on en croise de plus en plus dans les transports en commun. Baisse globale des prix, idée cadeau du moment bien qu'encore un peu geek, publicité grand public pour les poids lourds comme la FNAC et nouveaux modèles annoncés un peu partout : la liseuse risque d'être très à la mode d'ici les fêtes de fin d'année.

Commençons par le leader du marché, Amazon, qui vient de présenter plusieurs nouveautés intéressantes.

Kindle Paperwhite - Crédit photo : AmazonJe passe sur les nouvelles tablettes sous Android, ce n'est pas l'objet du billet. Du côté des liseuses traditionnelles - utilisant un écran E-Ink - le nouveau Kindle Paperwhite apporte un vent de fraîcheur : il est tactile, propose un écran amélioré en termes de contraste et de résolution ainsi qu'un système d'éclairage intégré. Ce dernier permet d'utiliser la liseuse sans source extérieure de lumière. Ce nouveau modèle sera proposé aux USA à un tarif très agressif de 119$ à partir de début octobre.

Pour la France, rien à signaler, Amazon ne propose toujours que le vieillissant Kindle non tactile à 79 euros et le Kindle Touch à 129 euros. Pas de quoi s'enthousiasmer.

D'autant plus qu'Amazon conserve sa spécificité fort peu enviable de fermeture totale par le non-support du format ePUB. Avec cette limitation, comment peut-on conseiller aujourd'hui l'achat d'un Kindle ? C'est inconcevable. J'y reviendrai dans un autre billet.

Comme l'an dernier, la bonne surprise de fin d'année est plutôt à chercher du côté de Kobo.

Kobo Mini - Crédit photo : KoboLe constructeur présente en effet deux nouveautés prometteuses. En premier lieu le Kobo Glo, dont la fiche technique semble calquée sur celle du Paperwhite, avec le même type d'écran plus contrasté, mieux défini et muni d'un éclairage. Ok, donc match nul avec le Kindle ? Oh non, car le Kobo gagne par KO avec son support du format ePub ! Il sera disponible à la FNAC au prix de 129 euros à la mi-octobre.

La deuxième nouveauté est plus originale : il s'agit du Kobo Mini qui relance le marché des liseuses équipées d'un écran de 5 pouces, pourtant déserté depuis quelques mois. Vendu 79$ aux USA, ce modèle n'est hélas pas présent dans les offres de rentrée de la FNAC qui met en avant, à côté du Glo, l'ancien Kobo Touch à 99.90 euros. Dommage, car le Mini pourrait se faire une place sur notre marché.

Et Sony dans tout ça ? Fidèle au renouvellement annuel de son offre, le constructeur japonais a présenté le PRS-T2.

Sony PRS-T2 - Crédit Photo : SonyHélas, ce nouveau modèle va souffrir face à Amazon et Kobo puisqu'il ne propose ni le nouvel écran en conservant la technologie utilisée dans le T1 de 2011, ni le moindre système d'éclairage. Pire, il est vendu par Sony au prix de 149 euros, ce qui est bien trop cher face aux nouvelles liseuses plus avancées. Sony a également annoncé un accord avec chapitre.com pour proposer en France une librairie en ligne sur sa liseuse. Je retiens deux choses de ce partenariat : l'absence de DRM est compensée par un système de marquage des livres et c'est une excellente nouvelle. Là encore, j'y reviendrai dans un prochain billet.

En revanche, la mauvaise nouvelle est que cette boutique en ligne ne sera disponible que sur le PRS-T2 ! Les anciennes liseuses sont oubliées, alors qu'il aurait été sans doute très simple de proposer une mise à jour du T1. C'est une décision 100% marketing, donc 100% stupide et Sony a tout à y perdre en terme d'image, déjà passablement écornée : si le constructeur n'est pas capable de "supporter" un matériel d'à peine un an, allons voir ailleurs ! Au fait Sony, où en êtes-vous du dictionnaire français que l'on attend toujours sur le PRS-T1 (et T2) ?!?

Commentaires

Soumis par Denis le

À propos du Kobo Mini, j'écrivais ceci dans mon billet :

Vendu 79$ au USA, ce modèle n'est hélas pas présent dans les offres de rentrée de la FNAC

Bonne nouvelle : le Mini est désormais proposé en France par la FNAC, au prix sans grande surprise de 79.90 euros.

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.