Google, Play (That Funky) music!

Publié le vendredi 31 janvier 2014, 19h20 par Denis.
0 commentaire.

En mars dernier, je faisais un point sur l'utilisation d'iTunes Match. Le logiciel, bien que souffrant de défauts à l'origine de mon billet, est tout de même bien pratique. Bonne nouvelle, Google propose quelque chose de similaire, Google Play Musique, ouvert à toutes les machines via le web ou des applications dédiées. Voyons voir comment ce service se positionne face à iTunes Match.

Le système proposé par Google part avec deux gros avantages sur son concurrent : il est accessible partout où il y a un accès au web et il est gratuit, jusqu'à un maximum de 20.000 morceaux. En plus de l'accès web, Google propose une application dédiée fournie avec les dernières moutures d'Android bien sûr, mais également pour les iBidules sous iOS 6 minimum. Dommage pour l'iPad d'origine, bloqué (et c'est tant mieux !) en iOS 5.

Recréer de toute pièce sa bibliothèque musicale serait long et fastidieux. Google propose donc un logiciel, Music Manager, permettant d'importer par lot toute la musique présente sur disque, ou, encore mieux, directement à partir de la bibliothèque iTunes.

Si vous utilisez iTunes Match, sachez que Google n'importera que les morceaux réellement présents sur le disque de la machine et non les morceaux "dans le cloud". C'est inévitable.... et diablement pratique, car Google Play Musique va ainsi cohabiter avec iTunes Match. Music Manager, qui peut être lancé au démarrage du système, se chargera de mettre à jour le service Google en fonction des modifications que vous faites dans iTunes : non seulement la musique est synchronisée, mais c'est également le cas des playlists. C'est top ! Comble du raffinement, il va jusqu'à importer le nombre de lectures associé à chaque morceau.

La stratégie que j'ai adoptée est donc très simple : j'ai une machine "source" contenant toute ma musique, patiemment rangée et classée dans iTunes. Avec Match, elle alimente mes autres Mac, l'Apple TV du salon et ce bon vieil iPad de première génération. En faisant tourner Music Manager, elle alimente également mes deux Nexus sous Android et un iPhone 5.

Ce tableau idéal est néanmoins assombri par quelques petits défauts du système Google :

  • l'importation iTunes ne s'est pas passée totalement comme prévu : presque 10% des morceaux se sont retrouvés sans tag, alors qu'ils étaient nickels dans le logiciel Apple. Il faut donc consacrer pas mal de temps à les reclasser dans le service web de Google. Pire : une poignée d'autres morceaux n'ont pas été importés du tout sans que je ne sache pourquoi.
  • pour une raison qui m'échappe, certains morceaux qui sont disponibles dans la version web n'apparaissent pas dans le logiciel Android. Ces morceaux font pourtant partie d'un album qui se retrouve donc incomplet.
  • la gestion d'un même nom pour plusieurs albums est totalement stupide. Si vous avez plusieurs artistes qui ont sorti un album "Greatest Hits" par exemple, tout se retrouve mélangé ! Aucun souci de ce côté avec iTunes Match.
  • Google ne fait pas mieux qu'Apple concernant l'uniformité des morceaux d'un album en streaming (voir à ce sujet mon billet consacré à iTunes Match).
  • La qualité de certains morceaux est carrément douteuse : un petit "clic" par ci, un morceau qui saute par là, ou carrément tout un morceau avec un son distordu sur le canal gauche. Ici aussi, avantage Apple.
  • le téléchargement des morceaux individuels, sur la version web, est sévèrement limité à 2 téléchargements par titre. Seul le téléchargement de l'ensemble de la musique convertie est illimité. Gros avantage à iTunes ici.

Il me faut aussi évoquer quelques points pour lesquels Google fait mieux qu'iTunes Match :

  • aucun logiciel à installer pour écouter votre musique, un simple navigateur web suffit. Pour utiliser le service d'Apple, vous devez installer iTunes ou utiliser un iBidule.
  • ça va globalement plus vite de lancer la lecture d'un morceau. Ça me paraît notable sur mobile, mais c'est carrément flagrant sur Mac : quand vous lancez iTunes, ce dernier fait je ne sais quelles opérations ou vérifications sur le réseau. Pendant ce temps, les morceaux qui ne sont pas disponibles en local sont inaccessibles. Avec Google, une fois le site web lancé et la bibliothèque chargée, tout est disponible immédiatement.
  • 3 qualités de streaming sont proposées dans l'application mobile, afin de trouver un compromis acceptable entre la qualité d'écoute et la consommation sur le réseau.
  • sur un iBidule, impossible d'utiliser un compte différent pour iTunes Match du compte iTunes utilisé par l'AppStore. Google Play a la même limitation sous Android. Mais sous iOS, du coup, on peut utiliser Google Play avec le compte d'une autre personne que celle qui possède le compte iTunes. Super pratique !

Pour conclure, ce service Google m'est franchement utile et complémentaire à iTunes, surtout depuis que j'ai remplacé mon iPhone 4 rendu inutilisable par iOS 7 par un Nexus 5. Ce n'est pas parfait, mais ça marche pas mal. Et c'est gratuit. Oh, bien sûr, Google sait maintenant presque tout de mes goûts musicaux. Mais que reste-t-il de notre vie privée qui ne lui soit pas accessible ?!?

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.