Transports

Canicule, RER, macro et top

Avec jusqu'à 39 degrés à Paris la semaine dernière, le mois de juin s'est terminé très chaudement. Surtout dans les transports en commun. Et encore plus particulièrement dans le RER B qui a, comme par hasard, enchaîné les plans galères. Sans parler de la fumisterie que constitue la "climatisation" des rames rénovées qui ne fonctionne quasiment jamais.

Posté le mardi 7 juillet 2015.
Lire la suite ou commenter | 0 commentaire

Pages